• chirurgietunisie

Définition:

Le phénomène inesthétique d’hypertrophie mammaire, se définie à travers très important un volume des seins en comparaison avec la morphologie générale d’une patiente. Un tel excèdent de volume est généralement associé à un affaissement de la poitrine, soit une ptose mammaire, voire même un certain degré d’asymétrie.

En fait, l’hypertrophie mammaire implique en général un retentissement à la fois physique et fonctionnel sous la forme de douleurs au niveau du cou, des épaules, et du dos, ainsi qu’une gêne pour la pratique des activités physiques, et des difficultés vestimentaires.

Dans cette perspective, La chirurgie esthétique de réduction mammaire, vise à faire diminuer le volume opulent des seins, tout excès associé à un affaissement de la poitrine ou un certain degré d’asymétrie, à travers le traitement de l’hypertrophie mammaire pouvant apparaitre durant la période pubertaire ou suite à une grossesse, au processus naturel de vieillissement, ou une prise et une variation de poids.

A qui s'adresse la réduction mammaire?

Un tel procédé, constitue la solution radicale adoptée aux femmes dont les seins sont trop volumineux en comparaison avec la silhouette, des poitrines affaissées et lourdes avec des mamelons bas, des douleurs dorsales, du cou ou des épaules à cause du poids de ses seins, un sein plus gros que l’autre, ou une irritation cutanée chronique en dessous de ses seins.

Si aucune limite d’âge n’est proscrite si la patiente ne présente pas de contre-indications à l’intervention, il faut signaler que le développement mammaire prend fin à l'âge de 17 à 18 ans.

Avant la chirurgie:

La première consultation avec le praticien, à pour but de déterminer les antécédents médicaux et chirurgicaux, pour pouvoir écarter les contre-indications à l’opération.

Quant à l’analyse la zone objet du traitement, il permet au praticien d’avoir une idée précise sur le type de glande mammaire, l’épaisseur et la largeur de votre sa pour évaluer le volume le mieux adapté à votre silhouette, le type de poitrine souhaité en fonction de la morphologie, ainsi que la taille de soutien-gorge à implanté qui pourra être porté une fois le résultat stabilisé.

De plus, un bilan radiologique du sein de type mammographie, échographie est prescrit. Il est vivement conseillé, d’arrêté le tabac un mois avant et un deuxième après l’intervention, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine durant les 10 jours précédant l’opération.

Il est vivement conseillé, d’arrêter le tabac au moins un mois avant et un mois après l’intervention, toute éventuelle contraception orale en tant facteur de risques associés, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant l’intervention.

En fonction du type de l’anesthésie, le médecin anesthésiste demandera à la patiente de rester à jeun, sans rien manger ou boire, durant 6 heures avant l’entrée dans la salle d’opération.

Chirurgie de la réduction mammaire:

Le principe de ce procédé, consiste à réduire le volume des seins, de corriger la ptose, ainsi qu’une éventuelle asymétrie, en vue d’obtenir deux seins harmonieux en eux-mêmes et par rapport à la morphologie de la patiente, soit deux seins réduits, ascensionnés, symétrisés, et remodelés.

Au sein de la salle d’opération, l’intervention peut durer de 1h30 à 2 heures en fonction de l’importance de l’hypertrophie opérée, lors de la quelle le praticien réalise une ablation des excès de glande, de tissus graisseux ainsi que les excès de peau de la poitrine hypertrophiée, avec une conservation d’un volume harmonieux en adéquation avec la silhouette de la patiente.

En pratique, la réduction de la poitrine est associée à une correction de ptôse, et ce pour que le sein devient plus galbé, plus ferme et soutenue. L'intervention, prend fin par la pratique d'un pansement modelant, avec des bandes élastiques en forme de soutien-gorge confectionné. En fait, l’opération se pratique en anesthésie générale, lors d’une hospitalisation de 24 à 48 heures.

Suites opératoires:

Les douleurs sont minimes, et sont accompagnés d'un gonflement, des ecchymoses ainsi qu’une gêne lors de l’élévation des bras. Il convient, de prévoir un arrêt de travail de 1 à 2 semaines, et d’attendre 6 semaines pour pouvoir reprendre ses activités physiques.

Le premier pansement, sera retiré au bout de 2 jours, et est remplacé par un pansement plus léger, réalisant une sorte de bustier élastique confectionné sur mesure. Un soutien-gorge assurant une bonne contention est mis en place, dont le port est vivement recommandé pendant 1 un mois.

Résultat:

Le résultat définitif de la chirurgie esthétique de réduction mammaire, est appréciable après 3 mois en offrant à la poitrine d’avoir un galbe harmonieux, symétrique, et naturel.

Il convient à la patiente, d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation des cicatrices. Il faut souligner, que le sein opéré reste naturel et sensible aux variations hormonales